Ski Nautique

Posted on

P1050644

LE BABYSKI ou ski à la barre

Destiné aux enfants entre 3 et 12 ans (suivant leur taille), le babyski – ou ski à la barre – a pour but de faire découvrir aux jeunes enfants les joies de la glisse sans se faire peur.

En présence du moniteur à ses côtés, l’enfant se tient à une barre fixe, perpendiculaire au bateau. Pour réduire ses efforts, ses skis sont retenus par une petite cordelette. Vos enfants en garderont un souvenir inoubliable !

Cette activité ouverte au plus petits ne  nécessite pas de savoir nager. Le club met à disposition des combinaisons et des gilets adaptés. La vitesse et la durée sont également adaptées.

bi-ski club de toutainvilleLE BI-SKI

Deux skis ! Le point de départ quasi incontournable de tous, jeunes et moins jeunes. C’est la solution simple et idéale pour s’initier aux joies du ski nautique.

Le bi-ski est la pratique d’initiation et de loisir par excellence du ski nautique. C’est la première étape avant de passer au monoski. Il existe néanmoins aujourd’hui des matériels bi-ski pour s’amuser dans les vagues.

Cette activité demande aux participants de savoir nager. Le club met à disposition des combinaisons et des gilets adaptés. La vitesse est adaptée à l’aisance du skieur.

 LE MONOSKI et le SLALOM

monoskiLe Monoski

Le monoski est une évolution plus sportive du Bi Ski. Il est conseillé de se sentir déjà à l’aise en Bi-Ski. Toutefois, vous pouvez directement commencer par cette pratique.

Le monoski procure des sensations fortes, intenses, exceptionnelles. Au début, sa pratique se veut loisir ou sportive. Sa maîtrise permet de se diriger vers la compétition et notamment le slalom.


Le Slalomslalom

Le slalom, comme son l’indique, consiste à contourner six bouées alignées de part et d’autre de l’axe du passage du bateau. Celui-ci évolue à vitesse constante. Le skieur doit lutter contre la gravité pour pouvoir passer les bouées.

La difficulté augmente avec la vitesse du bateau et également par le fait de rétrécir la longueur de la corde. C’est une pratique de compétition qui nécessite d’avoir de l’entrainement. La vitesse du bateau peut aller jusqu’à 55km/h pour une femme et 58km/h pour un homme.

Vu sa pratique sportive, il est indispensable de s’échauffer avant de se mettre à l’eau. Le Club Nautique Risle-Seine de Toutainville met à votre disposition tout le matériel nécessaire pour débuter et progresser dans cette discipline.image001

Le slalom en ski nautique est reconnu comme l’un des sports les plus athlétique. Sa pratique requiert une bonne condition physique. Nous vous recommandons de maintenir un entrainement  physique continu, pendant la saison comme pendant l’inter-saison.

 

figure-normandieLES FIGURES

Le ski de figures consiste à évoluer sur un monoski très court et large sans dérive, rendant l’objet très instable et compliqué à maitriser. Les figures réalisées sont multiples et variées. Elles sont réalisées dans l’axe horizontal ou vertical, la corde tenue en mains ou par un pied avec un palonnier adapté. En compétition, l’objectif est de réaliser une maximum de figures en 20 secondes afin de cumuler le plus grand nombre de points, selon un barème établi.

Au vue des exigences physiques, il est indispensable de bien s’échauffer avant de se mettre à l’eau. Si vous voulez tenter cette discipline, le club dispose de skis de figures d’initiation. Si vous souhaitez par la suite aller plus loin dans cette pratique, il vous est conseillé d’acquérir vos propres skis.

 

LE SAUTsaut ski nautique 

L’objectif pour le skieur est d’aller le plus loin possible après être passé sur un tremplin flottant long de 7 m et d’une hauteur comprise entre 1.35 et 1.80 m.  Muni de deux skis longs et larges, le skieur recherche un maximum de vitesse pour attaquer le tremplin avant de prendre en vol une position lui permettant de planer le plus longtemps possible. Son saut est réussi s’il reprend son équilibre après son atterrissage et continue de skier, tracté par le bateau. Cette discipline est particulièrement spectaculaire. Les records du monde sont de l’ordre de 73 m chez les hommes et de 57 m chez les femmes.

Pour cette discipline particulière, le port du casque est obligatoire. Le club dispose de matériels permettant de s’initier au saut en toute sécurité.

La pratique est INTERDITE aux femmes enceintes ou aux personnes se connaissant un problème de santé sensible à cette activité (problème cardiaque, fragilité osseuse ou musculaire…).